Autoroutes: pitié pour les « hommes en jaune »!

Classé dans : Actualité Cofiroute | 0

Ce vendredi et samedi, les sociétés d’autoroutes et les pouvoirs publics organisent des actions de sensibilisation à travers tout le territoire pour alerter sur les risques encourus par le personnel d’entretien des routes. En effet, 12 d’entre eux ont été blessés et un a trouvé la mort depuis le début de l’année 2017.

Depuis le début de l'année, on déplore 4 accidents par semaines impliquant le personnel autoroutier.
Depuis le début de l’année, on déplore 4 accidents par semaines impliquant le personnel autoroutier.

Personnel autoroutier, un métier à hauts risques. Depuis le début de l’année, on a dénombré 1 tué et 12 blessés parmi les « hommes en jaune » chargés des interventions sur les zones de chantier et d’interventions sur le réseau routier national. En 2016, on avait dénombré 124 accidents avec pour conséquence 2 blessés et 122 véhicules d’interventions et équipements heurtés. Et depuis 2008, ce sont 8 agents qui ont trouvé la mort sur autoroute en faisant leur travail.

Une situation intolérable pour l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes (ASFA), dont le Président Arnaud Hary tire la sonnette d’alarme : « depuis janvier 2017, nous sommes à 4 accidents par semaine quand, l’an passé, nous étions déjà à plus de de 2. Si 60% des accidents sont provoqués par des poids lourds, alors qu’ils ne représentent que 14% du trafic routier, il faut aussi souligner que 40% des accidents sont provoqués par des voitures. »

Principaux facteurs d’accidents selon l’ASFA, les facteurs de distraction des conducteurs que représentent les téléphones portables et les applications qui y sont associées, les télévisions ou la somnolence, à quoi s’ajoutent le non-respect des interdistances et des limitations.

Les sociétés d’autoroutes et les pouvoirs publics, par l’intermédiaire des Directions interdépartementales des routes, ont donc décidé d’alerter le grand public sur les risques encourus à travers deux journées de mobilisation durant lesquelles sont organisées 23 manifestations sur tout le territoire (programme complet ici), à la fois sur autoroute et dans le centre-ville de certaines agglomérations.

23 actions de sensibilisation seront ainsi menées en différents points du territoire par les gestionnaires routiers, le plus souvent sur des aires d’autoroutes mais aussi dans le centre-ville des agglomérations. A Paris, le village d’animations situé Place Vauban (VIIème), inauguré ce vendredi matin par la ministre des transports Elisabeth Borne, propose notamment des ateliers sécurité, des crash-tests pédagogiques et une exposition de véhicules accidentés.

1 2 3 4 116